Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog OK Club

Le blog OK Club

Le blog d'un club de plongée sous-marine Isèrois (FFESSM 14 38 0171)

Publié le par OK Club
Publié dans : #TOP plongées
Le Village sous-marin - Agay

Vestiges d'un film jamais réalisé, cette plongée permet de découvrir un village habité par les poissons.

Un rêve cinématographique jamais devenu réalité

Entre 1963 et 1965, est construit le plateau d'une ville complète pour une scène sous-marine d'un film intitulé L'enfant et la Sirène, dont le réalisateur s'appelle Néjad Atzamba.

Le peu de sources tout-à-fait fiables contraint au conditionnel. Il semblerait que le projet ait d’abord choisi le site de Cap Dramont, dans la baie d’Agay, non loin de Saint-Raphaël (Var). Sous le pseudo « hyppoc », un homme qui dit avoir participé au projet témoigne : « à Le Dramont [sic], nous n’avons pu établir que (environ) 100 m² sur les 1000 prévus au départ pour cause de dégradations ». Une certaine « PMK » évoque des « conditions de mer de visibilité » qui aurait contraint déménager le plateau sous-marin « vers Cannes », ce qui correspondrait donc au site du cap d’Antibes. Les plongeurs, du reste, continuent à visiter ce qui pourrait avoir été le premier lieu choisi, au cap Dramont. Mais c’est donc vraisemblablement au cap d’Antibes que se trouverait la plus grande « ville sous-marine », d’une superficie totale d’environ 1000 m², par 10 à 30 mètres de fond. D’après un document transmis par la Maison du tourisme EPIC de Vallauris Golfe-Juan, la descente des quelque 200 constructions (maisons, ponts, obélisques, cimetière, remparts, édifices d’inspiration médiévale, romaine ou égyptienne…), soit 15 tonnes de matériaux, aurait nécessité 6 ans et 7000 plongées ! En vain, puisque le projet n’aboutira jamais.

La plongée

Le Village sous-marin - Agay

Jolie petite plongée, abritée et très riche. Le point fort en est un village en miniature (maisons de 50 cm) construit pour un tournage sous-marin dans les années 60.

Outre l'attraction du village, cette plongée offre un profil très varié avec de belles failles à mérous, des tombants très concrétionnés et à côté du village, une grande arche couverte de vie fixe et abritant plusieurs congres.
Au pied de l'arche, un banc de sable accueille de nombreux bothias et vives.

Profondeur : max 25m

Difficulté : facile

Sources

http://www.voyageurs-du-net.com/village-sous-marin

http://www.cipdramont.com/s_village.php

Commenter cet article

David of vi banane flambée time 01/02/2014 13:46

Arrivé a la grande faille, prendre dessous a gauche, encore a gauche un trou avec une balaise de congre!!!
Reprendre le relief main droite, passer la premiere vallée, a la deuxieme, la prendre et reprendre a droite dès que possible.
Là, attention au ressac car on frole les 2 metres et puis....
Bin là je n'arrive jamais a retrouver le bateau!!! :-(

David of vi banane flambée time 28/01/2014 19:38

Film jamais réalisé, jamais réalisé...
Et les bambannes d'OK club dans mon appareil? C'est pas un super film ca???